Rencontre entre pins et océan avec Marina Berger - Home naturopathie
22241
post-template-default,single,single-post,postid-22241,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.0,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
co-fondatrice d'océopin

Rencontre entre pins et océan avec Marina Berger

Marina Berger est la co-fondatrice de la marque de cosmétiques bio Océopin. Originaire des Landes, cette jeune chef d’entreprise passionnée a su (avec son papa) valoriser un trésor bien caché de sa région natale : l’huile de pin maritime.

Encore méconnue jusque-là et bien enfouie dans le fruit des pins du sud ouest de la France, cette huile aux nombreuses vertus est devenue la matière première, et même unique parfois, de cette toute jeune marque.

Marina, pourriez-vous vous présenter en quelques mots?

Co-fondatrice de la marque Océopin que j’ai créée avec mon père en 2012, je vis et travaille sur le Bassin d’Arcachon avec mon mari, architecte, et mon petit garçon de 2 ans, Vadim. Je suis née à Bordeaux où j’ai poursuivi des études littéraires en hypokhâgne/khâgne puis un master de traduction de russe, avant de travailler pendant dix ans dans l’édition. Je traduisais pour de célèbres maisons, romans, ouvrages d’art et livres jeunesse. En 2012, j’ai rejoint l’entreprise familiale après avoir suivi une formation à I’Institut des Corps Gras de Bordeaux. J’assure aujourd’hui la commercialisation et le développement des produits et de la marque.

Est-il possible de nous raconter quand et comment est née Océopin ?

Océopin est une histoire de famille nouée autour du pin maritime. Mon père, Jean-Jacques Berger, travaille depuis 40 ans dans le milieu de la forêt avec son entreprise D’A NOSTE, leader français dans la récolte des pommes de pin et la vente de ses graines pour le réensemencement du massif forestier aquitain.
C’est mon père qui a découvert avec un chercheur bordelais les bienfaits miraculeux de l’huile issue des graines de pin maritime pour le soin de la peau. Après de nombreux tests d’objectivation cosmétique et cliniques, le Pr. Wolff et son équipe ont démontré les vertus anti-âge et apaisantes de l’huile de graines de pin maritime sur la peau. Cela a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales. Fort de ces résultats, mon père a déposé un brevet, puis m’a proposé en 2012 d’écrire avec lui la belle aventure d’Océopin et d’en définir l’ADN : une marque de cosmétiques bio exigeante et haut de gamme.

Vous avez l’air très attachée à votre région (les Landes), était-il important pour vous de valoriser le terroir de votre enfance ?

Nous sommes très attachés à notre territoire qui est plus large que les Landes, puisque nous récoltons amoureusement nos pommes de pin dans toute l’Aquitaine, de la Pointe du Médoc à la lisière de la Côte Basque. Le pin fait partie de l’histoire de ma famille, puisque ma grand-mère exploitait déjà à son époque une scierie de bois (c’était une des premières femmes chef d’entreprise dans ce secteur d’activité très masculin à l’époque). Depuis toute petite j’accompagne mon père en forêt, et le pin maritime évoque pour moi, comme pour beaucoup, les vacances d’été quand on traverse à pied la pinède pour rejoindre les plages océanes.

Quelles sont les principales vertus de l’huile de pin maritime ?

Actif pur d’exception 100% bio, l’huile de graines de pin maritime® renferme plus de 70 % d’acides gras essentiels – acteurs majeurs du renouvellement cellulaire, du maintien de l’élasticité et de la fonction barrière de l’épiderme. Sa teneur en acide linoléique (55 %) et en acides gras insaturés brevetés de la famille Delta 5, dont elle est la plus riche des huiles végétales, fait sa rareté et son efficacité. Naturellement gorgée de vitamine E et de phytostérols aux vertus anti-oxydantes et revitalisantes, elle se distingue encore par sa haute concentration en polyphénols, qui protègent les tissus en luttant contre les radicaux libres et participent ainsi activement à la prévention du vieillissement cutané. 
L’huile repulpe, lisse rides et ridules et apaise formidablement la peau. Elle est active aussi pour donner de l’éclat au teint et estomper les taches brunes.
L’huile de graines de pin maritime possède une odeur végétale délicate et un toucher « sérum » : elle pénètre instantanément en laissant la peau douce et veloutée. Parfaitement hypoallergénique et 100% bio, elle est adaptée à tous types de peaux, même sensibles et atopiques, aux femmes comme aux hommes. Toutes ces particularités conjuguées, exceptionnelles dans le monde végétal, confèrent à l’huile de graines de pin maritime® un puissant spectre d’action, recommandé pour le traitement quotidien des peaux exigeantes recherchant un soin restructurant, apaisant et anti-âge/anti-rides global.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots les procédés d’extraction de cette matière première si délicate ?

L’extraction de l’huile contenue dans les graines de pin maritime est réalisée par première pression à froid. Décantée puis filtrée, elle est ensuite conditionnée pure sans conservateur. Cette huile vierge ne nécessite ni désodorisation, ni raffinage. Elle est naturellement riche en vitamine E et phytostérols, ce qui lui confère une très bonne stabilité oxydative. Recherchée pour son pouvoir anti-âge, elle se distingue aussi par sa rareté puisqu’il faut 150 000 graines pour obtenir un litre d’huile. Notre production a lieu sous des conditions d’hygiène strictes et est soumise à des contrôles réguliers garantissant une qualité exceptionnelle.

Comment se récoltent les pommes de pin ?

Les pommes de pin maritime sont ramassées à la main. La récolte se déroule d’octobre à mai dans l’ensemble du massif forestier aquitain selon les zones de fructification. À ce stade, elles sont encore fermées, préservant amoureusement leurs précieuses graines. Après un premier séchage à l’air libre dans des pallox en bois, elles sont placées dans des aires d’ouverture traditionnelles où elles déploient naturellement leurs écailles sous l’effet de la chaleur du soleil. Si le climat ne le permet pas, elles sont passées au four, sous air pulsé et à température contrôlée. En s’ouvrant, les pommes de pin maritime libèrent de belles graines brunes et ailées. Le détachement de leur ailette s’effectue en douceur au moyen d’un cylindre rotatif spécialement conçu par notre équipe. Enfin, les graines sont lavées et séchées afin d’éliminer toutes les impuretés superficielles qui pourraient s’y être déposées.

panier de pin et produits océopin

A qui pourriez-vous conseiller d’utiliser vos produits?

Nos produits sont particulièrement dédiés aux peaux sensibles. Ayant moi même la peau intolérante, j’ai souhaité créer des cosmétiques sûrs et sains qui ne provoquent pas de réaction allergique, d’où l’utilisation réduite de parfum et d’huiles essentielles. Et lorsque nous voulons parfumer l’un de nos produits, nous privilégions le 100% naturel, pas de parfum de synthèse. Nos produits sont résolument mixtes par leurs typicités et leur packaging, ils plaisent aux femmes comme aux hommes.

Les recherches autour de l’huile de pin vont-elles se poursuivre ? Y aurait-il de nouvelles recommandations possibles ?

Depuis toujours, l’innovation est le cœur de notre développement, c’est pourquoi nous prenons le temps d’approfondir chacune de nos découvertes afin d’étendre notre connaissance d’une graine et d’un arbre fascinants. Soutenus dans nos recherches par l’agence Innovalis et la Région Aquitaine, nous poursuivons aujourd’hui notre développement en partenariat avec des institutions scientifiques expertes et renommées afin de percer tous les secrets beauté et santé de l’huile de graines de pin maritime.

Personnellement, dans votre vie qu’est-ce que vous faites pour prendre soin de vous ?

Je marche beaucoup au grand air, je fais de la voile et cette connexion avec la nature m’est devenue indispensable. Elle m’apaise et m’aide à réfléchir. Depuis la naissance de mon fils, je fais aussi beaucoup plus attention au contenu de nos assiettes, j’achète en priorité des fruits et légumes bio dans les marchés locaux près de chez nous.

Avez-vous des rituels santé que vous pourriez recommander à d’autres ?

Je termine toujours ma douche du matin par un jet d’eau froide qui dynamise la peau et l’esprit !
Je bois beaucoup d’eau été comme hiver et je ne grignote jamais entre les repas – j’en ai fait ma devise pour rester svelte, et ça marche…

Qu’est-ce que vous faites pour transpirer, pour vous dépenser ?

Je pratique la méthode pilates qui me convient bien car je n’aime pas les sports violents. Cela me rappelle la danse classique que je pratiquais adolescente ; je m’étire et m’oblige à prendre le temps de bien respirer, ce qui me fait un bien fou.

Disposez-vous d’une arme secrète pour déconnecter ?

Oui, je vais marcher dans la pinède, près de chez moi. Cette immersion dans la nature calme et contemplative diminue mon stress. J’adore ça, observer les futaies et entendre craquer les branches. Selon Peter Wohlleben, l’auteur du livre « La vie secrète des arbres », cela s’appelle prendre un «bain de forêt».

Merci beaucoup Marina pour cet entretien très inspirant et longue vie à Océopin

pin maritime sur plage des Landes

Pas de commentaire

Poster un commentaire